METANOÏA


Le terme grec μετάνοια métanoïa est composé de la préposition μετά (ce qui dépasse, englobe, met au-dessus) et du verbe νοέω (percevoir, penser, concevoir), et signifie un «changement de vue», une «transformation de l’esprit», un «renversement de la pensée». 

Le verbe correspondant μετανοεῖν métanoeïn signifie «changer sa  manière de voir les choses», ce qui veut dire concevoir des idées en dépassant les limitations du modèle du monde, respectivement les limitations induites par des programmes mentaux qui fonctionnent machinalement sans avoir été revus ni mis à jour.

Métanoeïn dans le contexte des discussions théologiques a été mal traduit par le verbe «repentir». On peut mieux le comprendre dans la lumière de la notion de conversion, une transformation complète de la pensée. Cette conversion ne se limite pas à un changement de mentalité, mais implique aussi un changement de comportement, d’attitude, de manière de vivre et d’être.

CG Jung utilise ce terme dans sa conception du processus d’individuation pour désigner une transformation de la psyché par une sorte de guérison initiée par des forces inconscientes. Il s’agit d’une transformation complète de la personne, transformation qui ressemble beaucoup à celle qui se passe à l’intérieur d’une chrysalide.

TRANSFORME COMPLETEMENT

TA CONSCIENCE ET TA MANIERE DE FAIRE